Effectifs militaires & police

Les personnels militaires et policiers sont volontairement confrontés aux défis les plus grands, mettant leur vie en péril pour la sécurité des autres. Ils doivent donc se préparer physiquement et mentalement par des régimes d’entraînement intensifs comparables à ceux des athlètes professionnels.

C’est pourquoi les modalités de récupération CET CryoSpa utilisées par les équipes de sportifs d’élite comme le Milan AC, le Bayern Munich, les Brooklyn Nets, Manchester United, l’équipe olympique de Grande-Bretagne, sont aussi d’actualité pour l’armée de terre, la marine et l’armée de l’air, tout comme pour les forces de police à travers le monde.  Reportez-vous à la page sports d’élite pour plus d’informations.

Les modalités principales de récupération sont : un bon sommeil, un régime alimentaire adapté, une bonne hydratation et une immersion en eau froide, qui, par la suite, favorisera un bon sommeil. Link to Gregory Dupont research.

 

Combattre les lésions subies et le stress post-traumatique.*

En plus de la récupération suite aux entraînements et lésions subies au cours de ces entraînements, le personnel militaire est soumis au défi supplémentaire des blessures pendant le combat, ce qui peut présenter un enjeu mental et physique sur le long terme.

Combattre l’inflammation, soulager la douleur, réduire le risque d’infection et encourager la croissance de tissus sains, tout ceci peut être renforcé par une thérapie à l’eau salée basse température fournie par les bains de glace CET CryoSpa. Les patients récupérant suite à une opération chirurgicale au genou, par exemple, ont vu leur période de récupération diminuer jusqu’à 60 % par rapport à des traitements conventionnels.

Reportez-vous à la section médicale pour plus d’informations.

 

Quelles lésions pourraient bénéficier de la thérapie par le froid ?

Ceci est une liste-type mais non exhaustive des pathologies pouvant répondre positivement à la thérapie CryoSpa de CET avec eau salée à basse température :

  • Récupération après chirurgie sur le genou, la cheville et le coude,
  • Contrôle de l’inflammation dans les lésions au niveau des tendons et ligaments,
  • Gestion de la douleur en cas de douleur aiguë et chronique, arthrite rhumatoïde, lombalgie, sciatique, maladie des os de verre, douleur non spécifique.

De plus, l’immersion en eau froide peut éviter les effets secondaires négatifs souvent associés à la prise médicamenteuse.

 

Comment l’immersion en eau froide peut aider vos soldats ?

En immergeant le corps dans l’eau froide, les vaisseaux sanguins vont se contracter et ralentir l’activité métabolique, ce qui aide à réduire les œdèmes et la dégradation des tissus. Une fois que le corps est retiré du froid, les tissus sous-jacents se réchauffent, entraînant un retour plus rapide du flux sanguin, ce qui facilite le déplacement vers le système lymphatique des produits dérivés liés à la dégradation cellulaire, pour un recyclage efficace par le corps.  (http://bit.ly/2E9Me9u)

Les bains de glace CryoSpa favorisent le temps de récupération de vos patients, accélèrent la cicatrisation des lésions subies sur les tissus mous, diminuent la fatigue et réduisent le risque de blessure. Ils traitent aussi les douleurs des muscles et des articulations, les tensions et inflammation, ils favorisent la récupération des systèmes neurologique et cardiovasculaire.

Les personnels des forces armées sont souvent restreints dans leurs habitudes de sommeil, ce qui signifie que lorsqu’ils ont l’occasion de dormir, ils doivent pouvoir profiter d’un sommeil réparateur. Le sommeil améliore les temps de réaction, diminue les taux de blessures et améliore l’état mental du soldat. Au cours des dernières années, l’immersion en eau froide a été corrélée à l’amélioration du sommeil, particulièrement lorsqu’elle était réalisée en soirée, après une session d’entraînement, en aidant le corps et l’esprit à décompresser. L’immersion en eau froide réduit aussi la douleur musculaire liée à un exercice intense, qui peut empêcher les soldats d’avoir un bon sommeil.

 

Pourquoi choisir un CryoSpa CET ?

Lorsque votre soldat fait l’expérience de la douleur, il est impératif que la thérapie par le froid puisse maintenir une température de traitement optimale pendant toute la durée de la session afin de maximiser l’effet thérapeutique. Les bains de glace ou les packs glacés classiques s’échauffent car ils extraient la chaleur du corps de votre patient pour réduire la température des tissus. Les bains de glace CryoSpa font circuler l’eau à travers un refroidisseur à température contrôlée numériquement pour maintenir en permanence la température désirée. Votre soldat bénéficiera d’une thérapie à l’eau froide de haute qualité, favorisant ainsi les meilleures conditions de récupération.

Cliquer ici pour :

Demande d'information

Merci de compléter les informations suivantes :
* indique requis





    Profil professionnel *:

    Je suis intéressé par le produit suivant *:

    Message:

    Quels seraient les avantages d’un bain de glace CryoSpa pour vous et votre personnel militaire ?

    • Disposer d’une récupération de première classe, à niveau égal avec les installations pour les sportifs professionnels.

    • Offrir une récupération plus rapide après l’entraînement, combattant la fatigue et réduisant le risque de blessure.

    • Obtenir une récupération accélérée suite à des lésions, y compris post-opératoires, particulièrement celles des tissus mous.

    athlète féminine

    Questions fréquemment posées

    Question sans réponse?

    Pourquoi les footballeurs prennent-ils des bains de glace ?

    On signale souvent que les bains de glace réduisent l’acide lactique mais ce n’est pas le cas. L’acide lactique, ou lactate, se produit lorsque le corps se retrouve dans une situation de dette d’oxygène, c’est-à-dire qu’il fonctionne en anaérobie. Lorsque le niveau d’activité cesse ou diminue suffisamment, en termes simples, le corps peut acquérir un surplus d’oxygène, qui est utilisé pour reconvertir l’acide lactique à son état normal de pyruvate / acide pyruvique.

    Selon Gregory Dupont, qui a présenté lors du Sommet sur les blessures sportives parrainé par la FIFA qui s’est tenu à Wembley en 2013, le principal précurseur des blessures est la fatigue. Des recherches plus approfondies ont examiné les stratégies courantes pour faciliter la récupération, minimiser la fatigue et, par conséquent, réduire les risque de blessures.

    La conclusion était une bonne alimentation, un bon sommeil, une hydratation [tous les facteurs de style de vie] ainsi qu’une immersion dans l’eau froide étaient les principales méthodes scientifiquement prouvées pour aider à la récupération et minimiser la fatigue.

    Le revers de la médaille c’est la performance et nous constatons ici que la fatigue inhibe la performance. Donc, si nous pouvons gérer la fatigue en améliorant la forme physique et en aidant à la récupération, le résultat est une performance améliorée et un risque de blessure réduit.

    Comment fonctionne un bain de glace ?

    L’immersion dans l’eau froide ou les bains de glace aide à réduire l’enflure des tissus due à la dégradation musculaire et aux microdéchirures qui se produisent lors d’une activité physique intense ou prolongée et, également, à contrôler l’inflammation.

    Une certaine inflammation est une bonne chose, mais trop peut entraîner des dommages secondaires ou des blessures hypoxiques.

    Les mécanismes comprennent l’aide à la normalisation de la température corporelle, le rinçage des muscles en raison de la constriction des vaisseaux sanguins et de la compression par la pression hydrostatique, une diminution de l’activité métabolique, l’équilibre des systèmes sympathique et parasympathique et une réduction des dommages musculaires.

    Cette infographie l’explique bien – avec l’aimable autorisation de Yann LE MEUR, INSEP – @YLMSportScience

    Comment puis-je bénéficier de l'utilisation du bain de glace CryoSpa ?

    L’immersion dans l’eau froide ou les bains de glace aident à réduire l’enflure des tissus due à la dégradation musculaire et aux microdéchirures qui se produisent lors d’une activité physique intense ou prolongée et aident également à contrôler l’inflammation.

    Une certaine inflammation est une bonne chose, mais trop peut entraîner des dommages secondaires ou des blessures hypoxiques.

    Les mécanismes comprennent l’aide à la normalisation de la température corporelle, le rinçage des muscles grâce à la combinaison de la pression hydrostatique et de la constriction des vaisseaux sanguins induite par le froid, une diminution de l’activité métabolique, l’équilibre des systèmes sympathique et parasympathique et une réduction des dommages musculaires.

    * L’utilisation à titre médical peut être limitée dans certains pays. Pour plus d’informations, contactez-nous.